Lettre ouverte: Rendons à LISE ce qui lui appartient

 

Rendons à Claude Lise ce qui lui appartient !

 

Depuis quelques mois, soufflent sur la Martinique, des vents malsains. Composés de contrevérités politiques. Il est temps de rétablir un semblant de décence intellectuelle. 

 

Sans aller bien loin, je prendrai l'action d'un homme qui se répand beaucoup dans les media notre actuel président de Région.

Désormais la Martinique intègre l’Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale (OECO). C'est comme tout observateur le sait, l'aboutissement d'un long combat. Pourtant, le porte-plume du député président de région, écrit dans les colonnes du Progressiste du 5 septembre 2012 relatant le discours de Serge Letchimy à El Salvador le 31 aout à la CEPAL (Commission Economique Pour l’Amérique Latine et les Caraïbes) « notre  appartenance  à la Caraïbe cesse ainsi sous l’impulsion de              Serge Letchimy d’être un letmotiv incantatoire pour devenir une réalité palpable». Mieux! Dans le nouveau magazine du Conseil Régional du 03/12/12, on peut lire en page 2 "Laurent Fabius a pris en compte le souhait de longue date de Letchimy". Le Président de région serait donc le précurseur de la coopération? Je ne veux pas croire qu'il s'agisse là d'une pitrerie d'écolier? Je préfère penser que nous sommes  face à un signe de perte de mémoire, due au surmenage. 

 

L'outil de la coopération c'est Lise qui l'a construit

 

Rappelons donc, que la coopération est en marche bien avant l’arrivée de Serge Letchimy en politique. De fait, c’est la loi d’orientation de juillet 2000 issue du rapport Lise-Tamaya, qui énonce les réelles avancées significatives pour les régions d’Outre-mer en terme de coopération régionale. Elle qualifie même le statut de membres associés dans les organismes caribéens, et l’extension de la territorialité des compétences territoriales.

Oui c’est bien Lise qui a donné l'instrument qui permet l'actuelle coopération! Grâce à cette coopération la zone des Gonaïves à d'Haïti ainsi que d’autres pays de la caraïbe bénéficient de la technologie du système d'alerte des crues, des houles, des instruments de préventions de risques majeurs mis, en place par le Conseil Général… Nous allons plus loin?

Lors d'un rapport de mai 2012 du Conseil Economique Social et Environnemental, les

rédacteurs parlent des outils juridiques spécifiques des Outre-mer pour la coopération régionale. Là, ils insistent sur le  " puissant outil " qu’est la loi d’orientation pour l’Outre-mer de décembre 2000. Loi qui est le résultat du travail de… Claude Lise. Si aujourd’hui l’actuel Président de Région, tout comme son prédécesseur, peut siéger dans différentes instances de la Caraïbe c’est grâce au travail de Claude Lise dans ce rapport qui porte son nom et celui d’un député de la Réunion.

Ne falsifions pas l’Histoire ! L'outil pour la coopération c'est Lise qui l'a construit.

Rendons à Lise ce qui lui appartient! Serait-ce si dur de savoir reconnaitre et apprécier le travail intellectuel de ceux qui ont donné leurs compétences au pays Martinique?

 

Jocelyne Sabine.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×