HALTE AUX MENSONGES

Qui a l'art du révisionnisme historique?

 

Des mises au point afin de démentir les propos de Serge Letchimy dans  « Regards sur l’Actu » du mardi 26 mai 2015.

Une fois de plus il fait valoir comme cela l’arrange sa conception de la vérité.

             Car il est absolument faux de dire que Camille Darsière a fait entrer Claude LISE au PPM. En réalité un premier rapprochement s’est fait entre Lise, Secrétaire Général du Parti Socialiste de Martinique (PSM) et Aimé Césaire au début de l’année 1978 à l’initiative de Rodolphe Désiré en vue d’une éventuelle fusion entre le PSM et le PPM.

Suite à cette première rencontre, avec l’ouverture des élections législatives les liens se sont renforcés entre Lise et Césaire en effet, Michel Renard, le rival habituel de Claude Lise aux élections du  Marigot, s’étant présenté contre Césaire à Fort de France ce dernier a demandé a Lise de participer à sa campagne  contre Renard. Claude Lise n’a manqué aucun des meetings au côté de Césaire ce qui a contribué à les rapprocher. Après l’élection de Césaire, d’autres rencontres se sont tenues tout naturellement entre les deux hommes. Le congrès du PSM réuni ensuite par Claude Lise a voté pour la fusion des deux partis.

Claude Lise est entré au PPM avec de nombreux cadres du parti, (Roland Suvélor, Joby Fanon, Alain Tiquant, Jean-Claude William, Jean-Camille Petit etc…) et tous ceux qui connaissent cette histoire savent bien que Camille Darsière ne voyait pas d’un bon œil cette arrivée de personnes qui risquaient de lui faire de l’ombre. La suite a d’ailleurs montré que beaucoup de ces hommes ont du quitter le PPM à cause de divergences sur les pratiques managériales du Secrétaire Général du PPM Camille Darsière. 

Comment donc Serge Letchimy peut-il falsifier la vérité à ce point ? lui qui, à cette époque, était loin de savoir s’il serait un jour membre du PPM. Il est très mal placé pour parler d’une période qu’il n’a pas connu et il invente ce que bon lui semble comme cela l’arrange.

              Mensonge encore quand il prétend avoir été choisi par Césaire pour briguer la mairie de Fort de France alors que, c’est lui même qui s’est présenté comme le dauphin de Césaire. Et puis Claude Lise s’est expliqué plusieurs fois à ce sujet : s’il n’a pas voulu se présenter à Fort de France, comme le souhaitait Aimé Césaire, c’est parce que Président du Conseil Général et Sénateur, il préférait mener la combat au Parlement pour l’évolution institutionnelle, se battre pour que les préconisations du rapport Lise-Tamaya soient inscrites dans la loi d’orientation pour l’outre mer et pour faire voter le moment venu la mise en place du Congrès et la consultation  de la population martiniquaise.  Claude Lise a été d’accord pour que ce soit Serge Letchimy qui se présente, mais comme d’autres il a insisté pour que Letchimy s’engage à ne s’occuper que de la mairie. Claude Lise, 5ème maire adjoint pendant 6 ans puis 3ème maire adjoint pendant 12 ans, savait que la ville avait besoin d’un maire à plein temps et sur la durée. Claude Lise a participé à la campagne de Letchimy de manière intense. Serge Letchimy ne figurait même pas dans les sondages, c’est Césaire puis Lise qui figuraient au top-list, il suffit pour s’en convaincre de relire les journaux et entre autre les « progressistes » de cette période. C’est cela la vérité historique et pas celle qui arrange l’image de Serge de Letchimy !

               Par ailleurs, nous dénonçons aussi la façon qu’à Letchimy d’attaquer les personnes, lui qui considère dès qu’on attaque ses idées politiques que l’on attaque sa personne. Car il est odieux, et le mot n’est pas assez fort, d’entendre Serge Letchimy dire que Claude Lise n’aime pas la concurrence, n’aime pas les points de vue différents des siens et d’ajouter que « dès que vous n’êtes pas d’accord avec lui vous devenez un ennemi à abattre, à tuer ». Cela est faux, Claude Lise a toujours montré qu’il est un démocrate, il suffit de retrouver les débats en plénière du Conseil Général et  il suffit de voir comment fonctionne notre parti, le Rassemblement Démocratique pour la Martinique, il a montré qu’il est un humaniste car on n’embrasse pas une carrière médicale sans l’être et ses actions au Conseil Général le prouvent.

Serge Letchimy est tout simplement en train de faire une projection d’un trait de sa personnalité sur Claude Lise et les débats au Conseil Régional montrent constamment comment le président de cette collectivité méprise les élus de l’opposition et montrent ses réactions face au contradictoire qu’il refuse systématiquement d’accepter.

Voilà ce que je dénonce, ces mensonges répétés, mais il y aurait encore bien plus à dire, ne serait-ce que les questions des journalistes lors de cette émission qui, pertinentes au départ sont ensuite banalisées par une investigation inexistante et si j’ose dire, complaisante. Ainsi, pas un seul groupe, pas un seul parti, n’a dit sur les médias qu’il y aurait un bulletin de vote par section pour la CTM, c’est encore un mensonge de plus et dans son camp ils sont nombreux à se battre pour être tête de section, c’est ce qu’à clairement montré l’interview de David Zobda la semaine précédente.

Jocelyne SABINE Secrétaire Générale adjointe du RDM

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site