L'escroquerie du RSTA

 

 

 

 

La grande escroquerie du RSTA

 


En juillet prochain, 2 millions de salariés en métropole vont bénéficier du RSA qui leur permettra de gagner jusqu’à 400 euros de plus par mois selon leur situation de famille.

Dans les DOM, les salariés devront se contenter du RSTA, nettement moins avantageux.

 

En débarquant en Guadeloupe, dix jours après le début du conflit lancé par LKP, Yves Jégo annonçait d’emblée l’application du RSA dès 2009, comme en métropole. Une mesure réclamée par nos parlementaires, en vain, lors de l’adoption du projet de loi défendu par Martin Hirsch, le 1er décembre dernier.

 

Concrètement, cette avancée proposée par le secrétaire d’Etat à l’Outre-mer et arrachée par le LKP et le Collectif du 5 février Martinique devait permettre à 25 000 familles de bénéficier de 66 millions de pouvoir d’achat supplémentaire.

 

Après les séances de négociation des 5 et 8 février derniers en Guadeloupe, le LKP faisait savoir au point 59 de la synthèse rédigée juste avant le départ précipité d’Yves Jégo, dans la partie intitulée « point n’ayant pas fait apparaître de désaccord » qu’il souscrivait à  cette application immédiate du RSA. Mais au point 132, dans la partie intitulée « point nécessitant la poursuite des négociations », le LKP faisait savoir son souhait de voir les organisations patronales formuler de nouvelles propositions salariales en rappelant sa revendication de 200 euros de salaire en plus.

 

C’est ce point de désaccord qui a conduit le secrétaire d’Etat et le Premier ministre à bâtir le RSTA qui allait se substituer au RSA.

En conséquence, le 1er juillet, lorsque le RSA entrera en vigueur, tandis que plus de 2 millions de salariés métropolitains toucheront 2, 3, voire 400 euros de plus par mois, selon leur situation familiale, les travailleurs de Guadeloupe (et des autres DOM, puisque ce qui était obtenu en Guadeloupe devait être étendu aux autres DOM) ne bénéficieront que du RSTA, bien moins avantageux.


750 euros par mois pour être éligible au RSA

Pour ceux qui ne travaillent pas, le RSA remplacera le RMI et pour ceux qui travaillent mais gagnent peu, le RSA constituera un supplément de salaire.

 

Combien de DOMiENS seront lésés par la non application du RSA ? Tous ceux qui déclarent moins de 9 000 euros par an, soit 750 euros par mois. Auxquels s’ajoutent tous ceux qui s’ils sont mariés et/ou ont des enfants auraient pu prétendre au RSA, même s’ils gagnent plus que le SMIC et travaillent à temps plein.

 

Ainsi que le révèle Le Quotidien de la Réunion dans son édition du 6 mai, un salarié de métropole qui a deux enfants et dont le conjoint ne travaille pas, touchera à partir du 1er juillet, 301 euros d’allocation en sus de son SMIC.

S’il a trois enfants, ce montant sera de 325 euros. Selon des chiffres indiqués par le sénateur Jacques Gillot, 60 % des travailleurs auraient pu en bénéficier à la Guadeloupe (à la Réunion, 52 % de la population vit avec 800 euros par mois).

Quand un salarié des DOM touche 74 euros de RSTA pour 26 heures d’activité, en métropole, à revenu équivalent, le bonus est de 107 euros s’il est célibataire, 390 s’il est marié avec un enfant, et 403 euros s’il a deux enfants.

Un travailleur à temps plein au SMIC touchera 100 euros de RSTA (avec ou sans enfant), le même en métropole aura 289 euros avec un enfant, 301 avec deux enfants.

 

On est loin des 200 euros demandés par le LKP ! D’autant que l’Etat avec le RSTA n’en fournit que 100, les collectivités 50 et les entreprises (les seules signataires de l’accord Bino), 50. Heureusement le RSTA n’est prévu que pour trois ans, mais Yves Jégo a d’ores et déjà proposé de le proroger si les entreprises s’estiment encore dans l’incapacité d’apporter seules ces 200 euros d’augmentation.

 

C’est ce qu’on peut appeler la grande escroquerie du RSTA !

Il faut savoir que le RSTA favorise les seuls célibataires sans enfant et pénalise les familles puisque seul le RSA tient compte de la composition des familles.
Par ailleurs le RSA augmente davantage avec le temps partiel qu’avec le temps plein, alors qu’avec le RSTA, moins on travaille, moins on touche
.

 

Source FXG

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. Vanessa 15/06/2015

Si vous êtes à la recherche d'une opportunité de travail sur internet !
Que diriez-vous de recevoir un salaire chaque mois, à vie ?


Vous pouvez vous créer un revenu passif à vie simplement en publiant des livres sur Amazon, sans avoir à faire de publicité ou créer de site, car c’est Amazon qui s’occupe des ventes en lui versant une partie comme commission.
Vous pouvez générer des revenus réguliers et illimités, plus vous publiez d’ebooks plus vous gagnez. Voici le lien: http://revenumensuel.com/

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×